Istanbul

Entre Europe et Asie, de part et d’autre du Bosphore, Istanbul fut Byzance et Constantinople.

  1. Rive européenne

  2. Mosquée Bleue

  3. Petite Sainte Sophie

  4. Soliman le Magnifique

  5. Palais de Topkapı

  6. Kiosque d’Abdülmecit

  7. Pavillon de Bagdad

  8. Mer de Marmara

  9. Détroit du Bosphore

  10. Corne d’Or

  11. Tour de Galata

  12. Sultanahmet

  13. Embarcations

  14. Tramway

  15. Vendeur ambulant

  16. Embarcadère d’Eminönü

Capitale culturelle du pays, Istanbul est la plus grande ville de Turquie. Fondée VIIe siècle av. J.-C. sous le nom de Byzance, elle est bâtie sur sept collines surplombant la mer. Rebaptisée Constantinople sous l’Empire romain d’Orient, cette cité fut pour des générations le symbole de la civilisation, de l’intelligence et de richesse. La capitale de l’Empire ottoman s’est construite sur les vestiges de la Constantinople impériale romaine et aujourd’hui encore Istanbul reste la ville des sultans, de leurs palais et des innombrables mosquées.

Située de part et d’autre du détroit du Bosphore, cette ville grouillante est un enchevêtrement de ruelles, percé de larges boulevards. Sur la rive européenne s’étend le centre historique de part et d’autre de la Corne d’Or avec ses vieux quartiers latins. Inscrite patrimoine mondial de l’Unesco, Istanbul est aussi le principal centre commercial, financier et industriel de la Turquie.