Iguazú

Parmi les plus belles du monde, les chutes d’Iguazú font partie du patrimoine mondial.

  1. Les chutes d’Iguazú au sein d’une végétation tropicale luxuriante.

    Chutes d’eau

  2. Le Parc national de l’Iguaçu, du côté brésilien.

    Au pied des chutes

  3. La Gorge du Diable est la plus haute des chutes d’Iguazú.

    Gorge du diable

  4. Le Parc national d’Iguazú est l’un des sites naturels les plus étonnants au monde.

    Rideau d’eau

  5. Les cocotiers et les cascades forment un des panoramas les plus admirés d’Iguazú.

    Cocotiers

  6. Les chutes Santa Maria et Floriano d’où remontent des embruns.

    Chutes Floriano

  7. Les chutes des Trois Mousquetaires sont visibles du côté brésilien du parc d’Iguaçu.

    Trois Mousquetaires

  8. La casacde San Martin se trouve au milieu d’une jungle dense et luxuriante.

    Cascade dans la jungle

  9. Un arc-en-ciel qui enjambe une chute est un impressionnant.

    Arc-en-ciel

  10. Le geai acahé, avec son plumage coloré, a pour nom scientifique Cyanocorax chrysops.

    Oiseaux

  11. Le toucan toco, le plus grand des toucans, a bec incurvé qui mesure 20 centimètres de long.

    Toucan

  12. Le coatis est un mammifère mince et élancé, couvert d’un pelage marron gris.

    Coati

Les chutes d’Iguazú, parmi les plus impressionnantes au monde, sont situées au milieu d’une forêt tropicale, à la frontière entre l’Argentine et le Brésil. Cependant, la majorité des chutes sont sur le territoire Argentin. De chaque côté de la frontière, les chutes font partie d’une réserve naturelle : le Parc National d’Iguazú en Argentine et le Parc National d’Iguaçu au Brésil. Ces parcs ont été inscrits respectivement sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco en 1984 et 1986.

Les chutes forment un ensemble de 275 cascades sur un front basaltique de trois kilomètres. La plus haute d’entre elles atteint les 90 mètres de hauteur et l’ensemble des cascades déverse jusqu’à six millions de litres d’eau par seconde. Elles diffusent leurs nuages d’embruns qui humidifient en permanence les forêts riveraines créant ainsi un microclimat extrêmement et humide favorable à une végétation subtropicale luxuriante et dense où vit une faune très variée. On y retrouve, entre autres, des singes hurleurs, des jaguars, des caïmans, des coatis et des fourmiliers géants.