Guanajuato

Guanajuato est un ancien centre minier devenu un vrai gruyère où tout est entrelacé et imbriqué.

  1. La vue panoramique sur la ville de Guanajuato depuis le monument du Pípila.

    Vue du Pípila

  2. La ruelle San Roque serpente du centre de la ville vers les collines.

    San Roque

  3. Un pont pittoresque en pierre de taille enjambe l’étroite rue Campanero.

    El Campanero

  4. La Callejón del Beso est une ruelle célèbre pour la légende d’amour à laquelle elle doit son nom.

    Callejón del Beso

  5. L’Université de Guanajuato est une des plus anciennes universités d’Amérique latine.

    Université

  6. La place de Los Angeles dans le centre de Guanajuato.

    Plaza de Los Angeles

  7. L’église San Diego qui fait face au du jardin de la Unión.

    San Diego

  8. La Basilique de Nuestra Señora de Guanajuato sur la Plaza de La Paz.

    Basilique

  9. La Catrina est un personnage crée par José Guadalupe Posada qui fait maintenant partie de la culture mexicaine.

    Catrina

  10. Les étalages de légumes du marché de Guanajuato.

    Étalages

Fondée au début du XVIe siècle, au milieu de collines verdoyantes à 2 000 mètres d’altitude, la ville de Guanajuato est devenue le premier centre mondial d’extraction de l’argent au XVIIIe siècle. Issue de ce passé prospère, la ville possède une riche architecture baroque et néoclassique, ainsi qu’un incroyable dédale de souterrains qui parcourt le sous-sol. Ces rues sous-terraines sont reliées à la surface par des escaliers en pierre et sont ouvertes à la circulation automobile.

Cette ancienne ville minière est aujourd’hui connue pour son université, son centre de recherche en mathématiques et son centre historique inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Chaque année à l’automne, elle accueille le Festival International Cervantino dédié aux arts de la scène et nommé ainsi en l’honneur de Miguel de Cervantes Saavedra.