Golfe du Mexique

Les tierras calientes de Veracruz et les vastes plaines littorales du golfe du Mexique.

  1. Le forêt de Tampeten pétrifiée par le sel.

    Forêt pétrifiée

  2. Une Coccinelle rouge au bord de la lagune de Tlacotalpan.

    Coccinelle

  3. La ville de Puebla est située à 2 170 mètres d’altitude entre d’imposants volcans.

    Puebla

  4. Veracruz est une ville pittoresque et colorée où règne une ambiance chaude et animée.

    Veracruz

  5. La danse folklorique du danzón sur le Zócalo de Veracruz.

    Danseuse

  6. L’ancienne pyramide de Cholula héberge en son sommet l’église Notre-Dame du Bon Remède.

    Cholula

  7. L’église d’un petit village sur la côte du Golfe du Mexique.

    Église

  8. Edzná est l’un des principaux sites archéologiques maya du Mexique.

    Edzná

  9. Un iguane sur la pierre chaude d’une pyramide d’Edzná.

    Iguane

  10. Un râle de Cayenne sur une passerelle de bois au-dessus de la mangrove de Celestún.

    Râle de Cayenne

  11. Les flamants roses de la réserve naturelle du Parque del Flamenco Mexicano.

    Flamants roses

  12. Un pélican et une colonie de cormorans sur un banc de sable du Golfe du Mexique.

    Pélican

D’El Tajin à Campeche, la côte du golfe du Mexique et ses plaines côtières possèdent de nombreux sites archéologiques ainsi qu’une nature généreuse et un écosystème surprenant. Les eaux de la côte, d’une extraordinaire biodiversité, abritent plusieurs espèces marines menacées, telles que le lamantin, les dauphins mouchetés et les requins baleines.

Cette région, lovée dans l’anse mexicaine, est la terre de la culture « Mère » du Mexique, la culture Olmèque. Mêlant beautés naturelles et richesses culturelles, cette terre propose des paysages impressionnants, tels le Pic d’Orizaba, la montagne la plus haute du pays et des plages interminables. Ses villes sont animées et effervescentes, et ses villages pittoresques ont conservé leur architecture ancestrale.