Égée et Marmara

Par leurs nombreux vestiges antiques, les régions côtières de la mer d’Égée et de Marmara témoignent d’un riche passé.

  1. Éphèse était dans l’Antiquité l’un des ports les plus important de la mer Égée.

    Éphèse

  2. Le théâtre d’Éphèse est le plus grand théâtre antique de Turquie.

    Théâtre antique

  3. La cité antique d’Hiérapolis se développa grâce à l’exploitation de ses sources thermales.

    Hiérapolis

  4. Une église byzantine en ruine au bord de la mer de Marmara.

    Église byzantine

  5. Un tracteur agricole dans les rues du petit village de Zeytinbağı.

    Tracteur

  6. Le minaret de Trilia, un ancien village grec sur les rivages de la mer de Marmara.

    Minaret

  7. Deux parasols en osier sur une plage de la réserve naturelle de la presqu’île de Dilek.

    Parasols

  8. La mer Égée est une mer du bassin méditerranéen bordée par la Grèce, la Crète et la Turquie.

    Mer Égée

  9. Pamukkale est une formation géologique formée par des sources chaudes chargées de sels calcaires.

    Pamukkale

La région de la côte égéenne de la Turquie, au sud de la mer de Marmara, possède un littoral ciselé composé de milliers de plages, de criques et d’îles ou presqu’îles. Son climat méditerranéen, doux et agréable même à l’intérieur des terres, est propice à la culture du coton, du tabac, des fruits et des légumes.

Les qualités de cette région ont poussé des peuples à se disputer les territoires de la côte égéenne pendant quatre millénaires. Une multitude de vestiges archéologiques remarquables témoignent de la constellation de cités antiques fondées dans cette région. Le mariage des ruines antiques, des plages aux eaux turquoise et des paysages spectaculaires fait de cette terre une destination remarquable.