Côte lycienne

De Fethiye à Antalya, les côtes de Lycie recèlent de ruines antiques et de criques désertes.

  1. Adrasan, un petit village au creux d’une baie sur la côte Lycienne.Baie d’Adrasan
  2. Antalya, la capitale touristique de la côte méditerranéenne Turque.Antalya
  3. Fethiye s’étend autour d’un des plus beaux ports naturels la région.Fethiye
  4. Portrait de deux frères qui vendent des roses sur le port d’Antalya.Frères
  5. Portrait d’un commerçant turque dans les rues de la vieille ville d’Antalya.Commerçant
  6. Des barques amarrées dans le vieux port d’Antalya.Barques
  7. Un tombeau lycien devant la citadelle en ruine de Kaleköy.Tombeau lycien
  8. Le petit village de Kaleköy bâti sur les ruines de l’acropole de Simena.Kaleköy
  9. L’île de Kekova est cernée d’eaux limpides et de ruines englouties.Kekova
  10. La mosquée Yivli Minare possède un minaret cannelé, symbole d’Antalya.Yivli minare
  11. Une goélette turque navigue devant les monts Bey Daglari.Goélette
  12. Les chutes de Düden plongent dans l’eau claire de la Méditerranée.Chutes de Düden

La Lycie, située entre les baies de Fethiye et d’Antalya, est une région montagneuse qui offre une grande variété de paysages. Sur cette côte qui a vu passer tant de civilisations, les monts Taurus viennent plonger dans la Méditerranée en dessinant un littoral composé de criques turquoise et de plages magnifiques. La Lycie tient son nom d’un peuple de l’Antiquité qui habitait cette région et dont les vestiges restent perdus dans la végétation.

Longtemps isolée en raison du relief de son arrière-pays, la Lycie est restée une région authentique. Elle possède des villages pittoresques ainsi que les vestiges de cités gréco-romaines. La Voie Lycienne, un chemin de randonnée qui emprunte d’anciens chemins muletiers le long de la côte, permet de découvrir les magnifiques paysages et de nombreux sites archéologiques de cette belle région.