Guatemala

Berceau de la civilisation maya, le Guatemala est un pays authentique qui recèle bien des trésors.

  1. Portrait de deux femmes indigènes sur le marché de Chichicastenango.

    Chichicastenango

  2. L’église San Augustin à Antigua fut en partie détruite lors du tremblement de terre de 1773.

    San Agustín

  3. La Cathédrale d’Antigua, construite à partir de 1543, dont il reste une belle façade.

    Cathédrale San José

  4. Le lavoir d’Antigua en face du couvent Santa Clara.

    Lavoir d’Antigua

  5. Portrait d’un vieil homme de Solola au bord du lac Atitlán.

    Sololá

  6. Le Volcan San Pedro est l’un des trois volcans du lac Atitlán.

    Volcan San Pedro

  7. Le lac Atitlán est entouré par une chaîne de majestueux volcans.

    Lac Atitlán

  8. La ville de Livingston est peuplée par l’ethnie garífuna, des descendants d’esclaves noirs.

    Livingston

  9. Deux femmes indigènes jouent au football sur le parvis de l’église de Panajachel.

    Panajachel

  10. Le Temple des Masques de Tikal s’élève au milieu de la jungle exubérante du Petén.

    Tikal

  11. L’acropole est constituée de constructions empilées et a servi de nécropole aux souverains de Tikal.

    Acropole

  12. Un bar, un restaurant et un magasin à la gare routière d’Antigua.

    Bar et resto

  13. Le marché de d’Antigua est un point de rencontre pour les villageois et les marchands.

    Marché d’Antigua

  14. Un caveau coloré du cimetière de San Pedro la Laguna au bord du lac Atitlán.

    Caveau

  15. Les bus décorés de motifs bariolés font partie du folklore guatémaltèque.

    Bus locaux

  16. Le petit village de Todos Santos est perdu au milieu de la sierra de los Cuchumatanes.

    Todos Santos

Le Guatemala est un pays d’Amérique centrale entouré par le Mexique, le Belize, le Honduras, et le Salvador. Il est bordé par l’océan Pacifique et par la mer des Caraïbes. Malgré sa modeste superficie, le Guatemala est une terre de contrastes et d’une exceptionnelle diversité. Il possède un relief varié, allant de la forêt tropicale du Petén aux hautes terres montagneuses et volcaniques en passant par les lacs Izabal et Atitlán, ainsi que par les deux plaines côtières.

Tant dans son histoire que dans sa géographie, le Guatemala est indissociable de son héritage maya. Cette civilisation a su développer un important savoir scientifique en astronomie et en mathématiques. Elle s’est imposée dans toute la région, puis elle a disparu sans que l’on sache vraiment pourquoi. Les coutumes mayas se sont malgré tout transmises de génération en génération et il existe encore un grand nombre de prêtres mayas, dans ce pays où la religion chrétienne est pourtant omniprésente.